Déjà leader mercredi, Oscar Piastri (R-ace GP) a récidivé pour le troisième et dernier jour des essais collectifs de la Formule Renault Eurocup sur le Circuit Nevers Magny-Cours. L’Australien a bouclé son meilleur effort en 1’36’’525 pour devancer Victor Martins (MP Motorsport) et Lorenzo Colombo (MP Motorsport). Quatrième, Ugo de Wilde (JD Motorsport) s’est montré le rookie le plus rapide sur l’ensemble des trois jours.

Malgré un ciel dégagé en début de journée, la piste était encore humide lorsque les concurrents s’élançaient à neuf heures. Oscar Piastri s’installait rapidement en tête avant de répondre aux répliques de ses adversaires, mais Sebastián Fernández (Arden Motorsport) réalisait un tour en 1’49’’534 juste avant le retour des averses dans la dernière heure. Son temps n’était pas battu par la suite et il précédait Oscar Piastri, Caio Collet (R-ace GP), Kush Maini (M2 Competition) et Cameron Das (M2 Competition) au terme de la séance.

Grâce à l’amélioration des conditions, l’après-midi faisait la part belle aux pneumatiques slicks Hankook. Dès les premières minutes, la référence de la matinée était effacée par Cameron Das. Les chronos continuaient de descendre, notamment par l’intermédiaire de Victor Martins, mais Oscar Piastri s’emparait définitivement de la première place en 1’36’’525 à trente-cinq minutes du drapeau à damier. L’Australien devançait alors le Français de la Renault Sport Academy et Lorenzo Colombo tandis qu’Ugo de Wilde et Kush Maini complétaient le top cinq.

Séance 1 - Séance 2 - Jour 3 - Classement combiné

Dès vendredi prochain, les concurrents se retrouveront pour deux nouvelles journées d’essais collectifs au Circuit Paul Ricard. Plus de vingt pilotes sont attendus sur le premier tracé du calendrier à accueillir les Formule Renault FR-19.

Oscar Piastri récidive

Oscar Piastri (R-ace GP) : « Comme hier, je pense que nous avons eu un peu de chance puisque nous étions parmi les derniers à chausser les pneus slicks ! Nous étions néanmoins très rapides ce matin sous la pluie. Le bilan de ces premiers essais est positif. Nous avons beaucoup appris, mais tout le monde découvre la nouvelle voiture et je crois que l’on peut progresser dans tous les domaines d’ici les premières qualifications de la saison. Il y a encore quatre jours d’essais d’avant-saison, une journée d’essais et deux séances d’essais collectifs à Monza... C’est un bon point de départ, mais je ne tiens rien pour acquis tant les choses peuvent évoluer ! »

Kush Maini régulier aux avant-postes

Kush Maini (M2 Competition) : « L’équipe M2 Competition a réalisé d’excellents débuts en Europe. L’arrivée de cette nouvelle monoplace entraîne un énorme travail de développement, mais c’est une belle expérience même si la météo n’a pas aidé ! Le rythme des trois voitures est prometteur jusqu’ici puisque nous étions compétitifs et régulièrement présents aux avant-postes dans toutes les conditions. Cela laisse augurer une bonne saison, mais je ne me suis pas fixé d’objectif précis. Comme je vais découvrir certains circuits, je veux juste faire de mon mieux et la Formule Renault requiert un style différent de tout ce que j’ai pu connaître auparavant ! Sous la pluie, elle ne pardonne pas si l’on n’est pas totalement aligné à la réaccélération, mais je prends énormément de plaisir ! »

Les rookies engrangent de l’expérience

Federico Malvestiti (BhaiTech Racing) : « Les conditions ont été piégeuses tout au long des trois jours, mais elles étaient les mêmes pour tout le monde. Avec l’équipe, nous avons découvert une nouvelle catégorie sur un circuit qui nous était inconnu. Nous avons donc abordé ces essais comme un shakedown pour essayer de comprendre un maximum de choses. Malheureusement, j’ai provoqué deux drapeaux rouges, dont un cet après-midi... Cela arrive parfois quand on veut repousser les limites ! Dans tous les cas, je suis satisfait de nos progrès jusqu’à présent et j’ai hâte de poursuivre notre apprentissage au Circuit Paul Ricard. »

Patrick Schott (FA Racing by Drivex) : « Comme beaucoup, j’ai découvert la voiture mardi et elle s’avère très différente des F4 et F3 que j’ai pu piloter. Même si ce ne sont que des essais pour le moment, je dois m’adapter vite pour être dans le bon peloton dès la première course. Ce n’était pas évident à faire avec trois jours mêlant pluie et beau temps, mais je pense que nous avons bien progressé sur la voiture et sur mon pilotage. L’objectif sera d’ailleurs de progresser à chaque rendez-vous pour se rapprocher progressivement des premières places. L’implication de Fernando Alonso dans l’équipe est une opportunité, mais elle apporte également un peu de pression positive. C’est une personne très importante au sein de l’organisation. Il est toujours prêt à nous aider et sa présence représente aussi une énorme motivation pour l’équipe et moi. »

Share