18138 jours après la première course remportée par Michel Leclère à Albi le 20 mars 1971, Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) a bouclé le palmarès de l’histoire de la Formule Renault en s’imposant devant Victor Martins (ART Grand Prix) et Franco Colapinto (MP Motorsport). Cinquième sous le drapeau à damier, Alex Quinn (Arden Motorsport) s’est assuré le titre chez les rookies.

Vendredi, Lorenzo Colombo s’était montré le plus adroit dans des conditions mixtes pour signer sa quatrième pole position de la saison et sa troisième consécutive. Avec son temps en 2’04’’066, l’Italien s’élançait devant Victor Martins, Caio Collet (R-ace GP), Alex Quinn et Franco Colapinto.

Le poleman réalisait un envol parfait pour conserver la tête devant Victor Martins tandis que le peloton s’animait derrière eux. Le duel pour la troisième place entre Caio Collet et Alex Quinn tournait finalement à l’avantage de Franco Colapinto puisque l’Argentin parvenait à surprendre les deux hommes lors d’un premier tour émaillé de nombreux incidents et contacts.

Rapidement, Lorenzo Colombo et Victor Martins creusaient l’écart sur le reste de leurs adversaires. Engagés dans une lutte intense, les leaders imposaient leur rythme tout en étant toujours séparés par moins d’une seconde. Malgré la pression de son poursuivant sacré la veille, l’Italien ne craquait pas et continuait de contrôler les débats.

Comme l’an passé, Lorenzo Colombo s’assurait alors un nouveau doublé au Castellet en l’emportant face à Victor Martins et Franco Colapinto. Cinquième derrière Caio Collet, Alex Quinn s’offrait son huitième Trophée Hankook réservé au meilleur débutant pour remporter le titre chez les rookies.

Sixième, Michael Belov (R-ace GP) devançait William Alatalo (JD Motorsport) et le wild-card Elias Seppänen (R-ace GP), présent dans le top dix pour ses débuts dans la catégorie après sa campagne en Championnat ADAC de F4. Grâce à son dépassement sur Amaury Cordeel (FA Racing) à deux tours de l’arrivée, David Vidales (JD Motorsport) terminait au neuvième rang tandis que le Belge et son compatriote Ugo de Wilde (Arden Motorsport) prenaient les derniers points en jeu.

Qualifications - Grille de départ - Course

Victor Martins, ART Grand Prix et Alex Quinn remportent ainsi les trois couronnes en jeu lors de cette cinquantième saison de Formule Renault. Les six premiers pilotes du classement général final représentent également six équipes différentes, démontrant une nouvelle fois l’incroyable compétitivité d’une discipline qui se tourne désormais vers les traditionnels rookies tests, prévus les 8 et 9 décembre sur le Circuit Paul Ricard si la situation sanitaire le permet. Cette ultime étape marquera le dernier rendez-vous de l’histoire de la Formule Renault avant qu’elle ne devienne le Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine certifié par la FIA dès l’an prochain.

Classement Pilotes - Classement Rookies - Classement Équipes

Ils ont dit

Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) : « C’était une course difficile, mais j’ai réussi à m’imposer grâce à un départ parfait ! Cela me fait trois victoires de suite et quatre d’affilée sur cette piste, donc je vais commencer à adorer le Circuit Paul Ricard. J’aimerais vraiment féliciter l’équipe pour son travail et nos progrès tout au long de la saison. C’est génial de finir sur une bonne note mon expérience fantastique en Formule Renault Eurocup. J’ai pris beaucoup de plaisir tout en apprenant énormément et je voudrais remercier Renault d’avoir fait de moi un pilote plus complet et plus professionnel. Voyons désormais ce que l’avenir me réserve puisque je suis prêt à saisir chaque opportunité, que cela soit en GT, en prototypes ou en F3 ! »

Victor Martins (ART Grand Prix) : « Notre travail et nos analyses ont encore payé puisque nous avons affiché une belle amélioration par rapport à hier. Je n’ai hélas pas eu l’opportunité de dépasser Lorenzo comme je me faisais déventer dans certains virages. J’essayais de relâcher avant de repartir à l’attaque pour le pousser à la faute. Il en a fait quelques-unes, mais pas assez pour qu’une ouverture se crée. C’est bien de finir avec un nouveau trophée et il est désormais temps de laisser retomber la pression après quatre semaines de course intenses ! »

Franco Colapinto (MP Motorsport) : « Ce podium conclut une année très positive que je termine au troisième rang du championnat. La voiture a progressé depuis hier puisque nous avions un excellent rythme, notamment en fin de course. Ce résultat nous permet également d’assurer la troisième place au classement général final chez les équipes. Je ne remercierai jamais assez MP Motorsport, mon ingénieur et mes mécaniciens pour leur travail et l’opportunité de rouler avec eux cette saison. J’ai beaucoup appris à leurs côtés et j’espère que cela me servira en 2021 ! »

Alex Quinn (Arden Motorsport) : « Je suis extrêmement heureux de terminer la saison avec le titre chez les rookies. J’en suis d’autant plus ravi que nous avons connu un passage à vide durant l’année, mais l’équipe a formidablement rebondi et nous avons toujours fini dans les cinq premiers lors du sprint final de quatre semaines. Je veux tous les remercier pour cette saison fantastique. Mon avenir est encore incertain entre les catégories supérieures ou un retour en Formula Alpine pour viser le titre. Tout dépendra des opportunités qui se présenteront et il faudra faire les bons choix ! »

Classement général provisoire*
Pilotes Points
1. Victor Martins (ART Grand Prix) 348
2. Caio Collet (R-ace GP) 304
3. Franco Colapinto (MP Motorsport) 213,5
4. Alex Quinn (Arden Motorsport) 183
5. Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) 170
... ...

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

share